L’art de la joie

“La joie de vivre, oh viens la vivre…”, chantait Barbara. La joie de vivre, on la veut, on la cherche, elle est un feu, elle est un art… Dans cet article, nous allons la regarder dans les yeux, qui sait l’apprivoiser un peu, pour qu’elle nous guide vers le mieux. Laissez Aurélia, l’une de nos rédactrices chez Bonjour Sophy, vous embarquer dans un tourbillon de joie.
2 septembre 2021
Bonjour Sophy
Temps de lecture    6 mns

Il y a le plaisir, il y a le bonheur, et puis, jamais deux sans trois, il y a la joie. La joie, c’est cette fontaine jaillissante qui vous saisit dans vos méandres et vous catapulte autre part. 

La joie, on l’aime, car elle inonde qui l’approche, elle est mystère, elle se dérobe, elle détonne, et elle enrobe. 

Alors, nous nous sommes dit qu’il fallait aborder avec vous ce vaste et beau sujet de la joie. Ce mot qui nous passionne et nous chamboule tout à la fois.

L’art de la joie, c’est d’abord et avant tout s’autoriser à être soi

Pour moi, l’art de la joie, c’est d’abord l’acceptation de soi. Se donner le droit d’exister, d’être du côté de la vie, même si elle s’avère difficile, et puis se dire “j’ai le droit”.

Pour moi, l’art de la joie, c’est d’abord l’acceptation de soi.

Car, pour que la joie s’exprime, il faut qu’elle ait suffisamment d’espace. Et puis parce que dire non aux autres, c’est aussi se dire oui à soi. 

Le “non” est un mot qui n’a pas de revers, qu’on le lise de droite à gauche ou de gauche à droite, il est le même, il ne change pas. 

Alors, autorisez-vous. A être qui vous êtes, même si vous vous sentez différent.e, imparfait.e. Car tout le monde est différent et imparfait, au fond. 

Autorisez-vous à être qui vous êtes, même si vous vous sentez différent.e, imparfait.e.

Au pays de la joie et de la douleur… 

“Joie et douleur, c’est ce que l’amour engendre”, chantait joliment Gainsbourg… Il en est de même de la vie. 

l'art de la joie

Dans l’un de ses sublimes ouvrages, le poète libanais Khalil Gibran associe également la tristesse à la joie : “Votre joie est votre tristesse sans masque. Et ce même puits d’où monte votre rire a souvent été rempli de vos larmes.” La joie, c’est aussi la douleur surmontée. 

La joie, c’est aussi la douleur surmontée.

Ainsi, pensez à Agassi, le célèbre joueur de tennis, qui, après une descente aux enfers, gagne de nouveau, et rayonne littéralement de cette joie qui se conquiert au prix de la transcendance de ce qui résiste en nous. 

Ou à la couleur noire, qui contient en elle toutes les couleurs du monde…

Quand nos larmes sont désarmées, et que nos armes sont affûtées, nous sommes prêts pour le plus beau des combats, pacifique cette fois : celui de la joie.

L’art du récit épique

La création est source de joie. Quand on crée, on donne corps au monde, à son monde. Alors pourquoi ne pas façonner notre propre vie, avec une plume, comme une poterie ?

La création est source de joie. Quand on crée, on donne corps au monde, à son monde.

Le souffle épique, c’est avant tout, au quotidien, la vibration d’être en mouvement, de progresser un peu chaque jour. 

Créer sa propre école, aller à une conférence insolite sur l’histoire de sa ville, plonger, bouger, coudre, danser sous la pluie… C’est cela aussi, l’épique. 

Et puis, c’est laisser surgir l’inconnu quand il toque à votre porte. L’un des meilleurs moyens ? Le voici :

La rencontre

Dans Ibrahim et les fleurs du Coran d’Eric Emmanuel Schmitt, il y a un passage à emprunter :

« C’est sourire, qui rend heureux. C’est l’ivresse. Plus rien ne me résiste. Monsieur Ibrahim m’a donné l’arme absolue. Je mitraille le monde entier avec mon sourire.”

“Je mitraille le monde entier avec mon sourire.”

Alors, certes, il y a des jours où on a le nez dans les chaussettes et où on a pas du tout envie de rire. Mais quand on le peut, quand on le veut, aller vers l’autre peut changer le cours du fleuve. 

Le philosophe Charles Pépin nous dit que rencontrer quelqu’un, c’est se heurter à l’autre, c’est être curieux, troublé, ravi…

Dans la queue du marché, à la caisse, au ciné, même les rencontres fugaces peuvent tout réenchanter. 

Et qui sait ? Peut-être tout changer…

A commencer par le regard.

Réenchanter son regard

La joie surgit parfois quand on ouvre grand les yeux sur le monde qui nous entoure. 

réenchanter son regard avec sa mission de vie

On peut, par exemple, regarder le soleil à la manière de Van Gogh, avec un pinceau incandescent, ou vibrer devant un beau paysage. Être présent, tout simplement…

Comme Les Demoiselles de Rochefort : “Aimer la vie, aimer les fleurs, aimer les rires et les pleurs”, embrasser son être tout entier, changer ce que l’on peut changer…

Pour approcher sa vérité.

Le chemin de la joie avec Bonjour Sophy

Apprendre à ouvrir grand ses yeux, à s’émerveiller : l’atelier “Réenchanter mon regard” a pour objet la pratique de l’émerveillement. Il va vous apprendre à regarder les choses du quotidien (comme une feuille d’arbre, un parapluie, une bougie ou encore un bloc-notes…!) un peu autrement. 

S’orienter vers les belles rencontres : Couplé à un éventuel travail sur soi pour identifier les “bonnes rencontres”, éviter les répétitions nocives, les ateliers “Puiser de l’inspiration” et “Mes sources d’épanouissement” du programme mission de vie de Bonjour Sophy, pourront vous aider à mieux savoir quels sont les gens qui vous inspirent. Ceux qui augmentent votre puissance de vie et vous rendent à chaque fois joyeux à l’idée de les retrouver. 

Construire un récit épique : à expérimenter au sein des ateliers “Mes sources d’épanouissement”, “Célébrer mes succès”, “M’engager dans l’action” . Les ingrédients d’une belle trame épique sont multiples. Ils supposent une bonne connaissance de soi et de ce qui vous correspond à vous (et pas aux désirs des autres) !

Apprendre à dire non, s’autoriser à être soi : La phase 3 du programme Découvrir sa mission de vie de Bonjour Sophy, consiste à vous accompagner dans l’affirmation de ce que vous êtes. Pour que vous puissiez vous  affirmer, affirmer votre personnalité, vos convictions, votre mission de vie, et vous donner des clés pour vous prioriser, vous !


application bonjour sophy
programme mission de vie

D’ailleurs profitez-en, notre programme mission de vie est offert avant son lancement officiel 🙂 !




Aurélia, Rédactrice Science & Contenu, défricheuse et un brin déchiffreuse, passionnée par l’onirisme et l’inattendu.

aurelia-bonjour-sophy
A propos de Bonjour Sophy


Bonjour Sophy est un écosystème d’entrepreneurs passionnés de développement personnel, regroupés autour d’une mission commune : accompagner chacun à découvrir et vivre sa mission de vie.

Bonjour Sophy propose un programme de coaching 100% digital composé de 20 ateliers interactifs qui guident l'utilisateur pas à pas dans la découverte de sa mission de vie.

Bonjour Sophy est lancé en juillet 2020 avec la complicité de partenaires tels que Petit BamBou, Talentoday, Chance, Scalab, Psychologies Magazine.