Bonjour bien-être !

17% de bien-être en plus pour les utilisateurs du programme Bonjour Sophy
27 janvier 2021
Bonjour Sophy
Temps de lecture    7 mns

Réaliser ce dont on est capable, se sentir utile, et vivre une existence joyeuse en accord avec ses valeurs profondes. Tel est ce à quoi l’on aspire tous.

Chez Bonjour Sophy, nous travaillons à accompagner chacun dans cette quête de sens et d’épanouissement. Pour ce faire, nous avons développé un programme digital à la croisée des approches, entre psychologie positive, coaching, et sciences cognitives.

Aujourd’hui, nous sommes ravis d’annoncer que les personnes qui nous ont fait confiance en testant ce programme ont vu leur bien-être augmenter significativement.

Une histoire de bien-être

Dès les débuts de l’aventure Bonjour Sophy en mars 2020, nous avons eu à cœur de construire un programme mission de vie qui ait un impact positif réel et durable sur le bien-être de nos futurs utilisateurs.

Forts de ce bel objectif, mais aussi d’une équipe réunissant experts en sciences cognitives et affectives et experts en intelligence artificielle, nous nous sommes appuyés sur des interventions et des exercices ayant fait leurs preuves, pour composer une solution innovante et sur-mesure, articulée selon une pédagogie accessible et engageante.

Mais, au-delà du soin apporté à la conception de ce programme, il nous semblait incontournable de vérifier, données à l’appui, son impact positif véritable sur le bien-être de nos utilisateurs. 

Nous avons opté pour une première approche très simple : mesurer le bien-être de chaque utilisateur à deux reprises, avant le programme mission de vie puis à l’issue du programme, et comparer ces scores. 

Néanmoins, cela soulevait une question plus délicate : comment allions-nous mesurer le bien-être de chaque utilisateur ? Le bien-être est en effet un concept vaste, dont les facettes sont aussi nombreuses que les façons de le mesurer.


Ayant à coeur d’améliorer le bien-être psychologique au quotidien, nous avons fait le choix de nous concentrer sur sa dimension affective et émotionnelle, et de mesurer celle-ci à l’aide du questionnaire scientifique « PANAS », pour Positive and Negative Affect Schedule, conçu en 1988 par les chercheurs Watson, Clarke et Tellegen.

Le questionnaire PANAS à la loupe

Comme son nom l’indique, le questionnaire PANAS évalue un ensemble d’affects positifs (ex : fierté, enthousiasme) et d’affects négatifs (ex : nervosité, hostilité) ayant pu être ressentis par l’individu sur une période donnée.

« Au cours des 7 derniers jours,
à quel point vous êtes-vous senti fier ? »

Le questionnaire comporte une liste de 20 affects, 10 positifs et 10 négatifs, que le répondant est invité à évaluer sur une échelle de 1 (Pas du tout) à 5 (Extrêmement). 

Bien que d’apparence assez classique, ce questionnaire comporte une originalité : il ne donne pas lieu à un seul score global, mais à deux scores séparés. Un pour les affects positifs, un autre pour les affects négatifs, chaque score étant compris entre 10 et 50. Un score élevé d’affects positifs signifie que l’individu a ressenti beaucoup d’émotions positives, tandis qu’un score élevé d’affects négatifs indique beaucoup d’émotions négatives.

Pour permettre à nos utilisateurs une lecture facile et rapide de leurs résultats, nous avons formé un score global, obtenu en combinant les scores d’affects positifs et négatifs. Ce score global, compris entre 20 et 100, s’interprète simplement : plus le score d’un individu est proche de 100, meilleur est son état affectif ; il a ressenti beaucoup d’émotions positives et peu d’émotions négatives au cours de la période en question.

La période de référence mentionnée dans le questionnaire peut être ajustée en fonction du contexte de l’étude. Dans notre cas, nous avons choisi d’évaluer les affects ressentis “au cours des 7 derniers jours”. Cette durée permet une mesure à la fois représentative (les émotions pouvant fluctuer en fonction des événements d’un jour à l’autre, il est préférable de “faire une moyenne” sur plusieurs jours), mais aussi qui puisse être répétée dans un laps de temps plutôt court (de l’ordre d’une ou deux semaines, selon le rythme auquel les utilisateurs complètent le programme). Afin que les deux mesures de bien-être ne se chevauchent pas, 7 jours minimum devaient donc s’écouler entre le premier et le deuxième test.

Des résultats enthousiasmants

Depuis le lancement de la version d’essai du programme Bonjour Sophy en juillet 2020, nous avons pu collecter les scores avant-après de 241 utilisateurs volontaires anonymes. 

Et nous sommes ravis d’annoncer que les résultats sont très encourageants !

Ce que l’on observe, c’est que le score de bien-être moyen des utilisateurs a augmenté de 7,9 points à l’issue du programme Bonjour Sophy.

Un boost d’encouragement pour l’équipe de Bonjour Sophy, et surtout une bonne nouvelle pour les utilisateurs déjà inscrits et ceux à venir !

score bien-être

Plus précisément, on constate une amélioration dans les deux dimensions affectives :

  • Le score d’affects positifs a augmenté de 4,4 points en moyenne.
  • Le score d’affects négatifs a diminué de 3,5 points en moyenne.

Pour mieux appréhender cette amélioration, qui correspond à une augmentation de 17% du score global de bien-être, il est intéressant de noter que la majorité des scores de bien-être dans la population générale se situent entre 65 et 85, et donc varient typiquement dans une fourchette de 20 points. Dans ce contexte, une augmentation de 7,9 points par individu est tout à fait significative.



Vraiment surprenants, ces résultats ?

D’un côté, ces résultats viennent “simplement” corroborer une conviction profonde que partagent tous les collaborateurs de Bonjour Sophy, et qui s’appuie entre autres sur un vaste corpus d’études scientifiques ayant rapporté que trouver du sens à sa vie était lié à d’importants bénéfices tels qu’une plus grande résilience, une meilleure résistance au stress et une estime de soi renforcée.

D’un autre côté, par l’ampleur de l’amélioration de bien-être constatée, ces résultats nous mettent des étoiles plein les yeux. Mais nous veillons à garder les pieds sur terre. Nous savons qu’ils ne sont que la première étape du chemin à parcourir pour démontrer clairement que notre programme augmente le bien-être des individus, de façon importante et durable. 

Pour ne rien vous cacher, nous préparons déjà la suite. Nous travaillons à mettre au point un véritable protocole expérimental directement inspiré des essais cliniques, qui comportera notamment un groupe contrôle, afin de vérifier que l’amélioration constatée sur le bien-être n’est pas le fruit d’une heureuse coïncidence, et que c’est bien le programme Bonjour Sophy qui en est l’origine. De plus, outre la dimension affective mesurée par le questionnaire PANAS, nous nous intéressons de près à d’autres facettes du bien-être, telles que la satisfaction que l’on a à l’égard de sa vie actuelle, ou encore la variabilité de son rythme cardiaque, un indicateur de bonne santé psychologique. 

L’exploration n’en est donc qu’à ses débuts…

En tout cas, nous avons désormais de bonnes raisons de penser que notre coach virtuelle Sophy parvient à guider chacun vers plus de sens et plus de bien-être.

Vous souhaitez vous faire votre propre avis ?

Démarrez le programme mission de vie !



Clotilde Chappé Rédactrice Science & Contenu  et 
Emmanuelle Bioud Responsable Science & Contenu du programme Bonjour Sophy

Un grand merci à l’équipe du SCALab (Laboratoires de Sciences Cognitives et Sciences Affectives, CNRS Lille) pour leurs précieux conseils et leur accompagnement.

clotilde-sophy
emma-sophy
A propos de Bonjour Sophy


Bonjour Sophy est un écosystème d’entrepreneurs passionnés de développement personnel, regroupés autour d’une mission commune : accompagner chacun à découvrir et vivre sa mission de vie.

Bonjour Sophy propose un programme de coaching 100% digital composé de 20 ateliers interactifs qui guident l'utilisateur pas à pas dans la découverte de sa mission de vie.

Bonjour Sophy est lancé en juillet 2020 avec la complicité de partenaires tels que Petit BamBou, Talentoday, Chance, Scalab, Psychologies Magazine.