La mission de vie : de l’individuel au collectif !

D'un travail introspectif très personnel, la recherche et la mise en œuvre de sa mission de vie engagent ensuite un passage à l'action qui nous tourne vers autrui. S'affirme alors un ralliement au collectif porteur d'un sentiment d'alignement et de bien-être.
19 août 2021
Bonjour Sophy
Temps de lecture    7 mns

La question «Pourquoi suis-je sur terre ? » trouve sa réponse dans l’intimité de sa conscience, à l’ombre des autres. Pourtant, c’est au contact du monde, dans la richesse des interactions, dans la multiplicité des échanges psychiques, émotionnels et sociaux avec autrui que s’élabore notre mission de vie. Il ne s’agit pas de se mettre à l’écart du monde pour y trouver sa place. Au contraire, se reposer sur les épaules des autres permet d’y voir un peu plus clair sur sa propre personne et par conséquent de mieux s’inscrire dans la collectivité.

Des racines et des ailes


Le désir profond de modeler sa vie de telle ou telle manière porte logiquement la marque des autres. On vit, on partage du temps et des expériences avec nos semblables et en cela notre identité s’en trouve en partie façonnée. On se laisse influencer, on s’inspire, on a des modèles, des objectifs qui n’étaient pas forcément les nôtres initialement. Ce regard porté à autrui n’empêche en rien l’affirmation de sa singularité par la mise en œuvre de sa mission de vie.

Se mettre en quête de sa mission de vie suppose de porter le faisceau de l’attention sur soi. On s’arrête un moment pour prendre du recul, on contemple son paysage intérieur, ses couleurs, ses reliefs et on fait le point sur ce qui nous importe vraiment. Cette introspection donne lieu à une connaissance plus fine de sa propre personne, elle met en avant ses valeurs, ses motivations, ses aptitudes et ses envies profondes.

En cela la mission de vie aiguise sa liberté face aux normes et pressions que véhicule le corps social auquel on appartient. Elle permet de ne pas s’oublier, d’affirmer ses traits sans que la société ne les gomme. Vivre sa mission de vie, c’est se différencier en étant fidèle à soi-même.

Vivre sa mission de vie, c’est se différencier en étant fidèle à soi-même

Là où ce que l’on fait nous plaît vraiment, là où la motivation est grande, là où le temps passe vite, où l’on se sent chez soi, à sa place, légitime, propriétaire de ses choix et de ses actions, là est le cap à suivre pour tracer le chemin qui nous correspond, celui qui a du sens. La mission de vie, sa quête et sa mise en œuvre, nous sensibilise à ces manifestations du sens

L’émancipation du soi que vise la mission de vie ne se fait pas indépendamment du collectif. L’édification de notre paysage intérieur est en partie à mettre au crédit de la sphère collective à travers l’empreinte générale de la société, des institutions, de la famille, des amis et d’autres influences plus spécifiques. Un cousin fin connaisseur de botanique, une amie avocate engagée dans la cause féministe, un papa dévoué à ses enfants et à sa vie de famille, une cycliste aux défis remarquables, une professeure de littérature passionnée, les personnes qui nous influencent ou nous ont influencés font partie intégrante de notre histoire, de ce que nous sommes ou désirons être.

Vivre sa mission de vie, c’est donc actionner une manette qui vient tisser l’affirmation de soi dans une trame collective. L’individuel et le collectif se répondent, se nourrissent et se renforcent mutuellement. La mission de vie vécue lie le sujet à son environnement. Agir selon ses convictions et ses valeurs pour atteindre son objectif connecte les deux dimensions de l’intime et du public. On ne réussit pas seul·e, on s’ouvre aux autres, on s’entoure, on se forme, on s’engage avec responsabilité et confiance.

Prendre soin de soi pour contribuer au bien commun

Lorsque l’on vit sa mission de vie, les sensations, les émotions et les pensées superflues sont absentes, les choses sont accomplies pour elles-mêmes sans recherche de justification, on est concentré sur ce que nous faisons, rassemblé, efficace, le temps est pleinement vécu. Que l’on soit en train de jardiner, cuisiner, encadrer une équipe, pédaler, écrire ou autres, peu importe, on fait ce que l’on aime et on vit pleinement !

Prendre soin de soi

Dans cette forme de vie à travers laquelle on se rend présent aux choses, les égards, les possessions, le confort, la sécurité, le pouvoir ne sont pas recherchés, on poursuit plutôt la réalisation de ses intentions profondes. En résulte un sentiment d’autonomie où l’on se sent proche de soi-même mais aussi, par conséquent, des autres.

Lorsque l’on est aligné avec soi-même par la réalisation de sa mission de vie, on échange avec autrui sur ses intentions, ses actions, ses objectifs, ses questionnements, sans arrière-pensées ou esprit de compétition. On est nous-même, on ne cherche pas à diminuer l’autre, à recueillir les honneurs ou la reconnaissance. On vise plutôt à établir une cohérence, à développer une vie belle vécue avec du sens. On cherche à s’accomplir. De là, les relations avec autrui et notre rapport au monde sont enrichis, on est plus à l’écoute, plus sensible, plus curieux et donc plus à même d’apporter quelque chose à la collectivité.

Lorsque l’on est aligné avec soi-même par la réalisation de sa mission de vie, les relations avec autrui et notre rapport au monde sont enrichis

L’une des manifestations d’une vie vécue avec du sens est qu’elle rayonne au-delà d’elle-même. Elle peut emporter l’adhésion et des changements de comportements chez les autres non par le truchement du verbe mais par la vérité de l’action. Vivre sa mission de vie déborde de sa propre personne, en agissant au plus proche de nous-même on actionne des leviers susceptibles de changer les choses au niveau global. La force intérieure psychique et spirituelle que l’on développe en vivant sa mission de vie consolide des aptitudes puissantes pour changer le monde telles que l’empathie, la résilience, la positivité. Autrement dit s’engager authentiquement et avec bienveillance pour soi, c’est s’engager efficacement et avec humanité pour le bien commun.

Le programme de connaissance de soi « Découvrir ma mission de vie » de Bonjour Sophy offre aux utilisateurs·rices du programme la possibilité de publier sa mission de vie à la communauté afin de s’inspirer mutuellement et d’ancrer à titre personnel sa mission de vie par cet acte de partage à autrui. L’introspection que propose le programme aboutit à une mise en mots de la mission de vie, qui pourra se poursuivre bientôt par des échanges entre les utilisateurs·rices.

L’occasion d’édifier une communauté où chaque membre participe activement à ce voyage permanent entre un « je » et un « nous » tournés vers l’émancipation !

contribuer au bien-être commun




N’attendez plus ! Rejoignez cet été le programme mission de vie de Bonjour Sophy. C’est 100% gratuit, interactif et ludique. Plus que 15 000 membres ont déjà sauté le pas !













Julien Bourbiaux, éditeur et rédacteur indépendant, adepte des aventures de l’esprit et du corps qui soulèvent le quotidien.






A propos de Bonjour Sophy


Bonjour Sophy est un écosystème d’entrepreneurs passionnés de développement personnel, regroupés autour d’une mission commune : accompagner chacun à découvrir et vivre sa mission de vie.

Bonjour Sophy propose un programme de coaching 100% digital composé de 20 ateliers interactifs qui guident l'utilisateur pas à pas dans la découverte de sa mission de vie.

Bonjour Sophy est lancé en juillet 2020 avec la complicité de partenaires tels que Petit BamBou, Talentoday, Chance, Scalab, Psychologies Magazine.